Garde champêtre particulier

Imprimer
 
Mission
 
Les missions principales du G.C.P.
 
La gestion du territoire
 
Dans les missions qui lui sont dévolues, le G.C.P. doit veiller à réguler les espèces qui représentent un danger pour l’équilibre de la faune ou pour certaines cultures. A cet effet, il est habilité à porter une arme de chasse dans l’exercice de ses fonctions et peut, sous certaines conditions, pratiquer le piégeage.
 
Il est amené également à nourrir le gibier et tout oiseau opportuniste, en été, mais surtout en hiver par temps de neige. Il se charge aussi de l’entretien des allées et des lignes de tir.
 
La mission de police
 
Le garde champêtre particulier est revêtu de la qualité d’officier de police judiciaire (O.P.J.) dans les cas pour lesquels il est compétent. La qualité d’O.P.J. lui permet de rédiger des procès-verbaux, constatant toutes contraventions en matière de chasse et de pêche. Il doit donc veiller à la détection des délits et au respect des lois en vigueur dans les limites du territoire pour lequel il est assermenté. Pour ce faire, il lutte contre le braconnage, il est amené à interpeler les promeneurs indélicats ou encore à effectuer des rondes nocturnes. Il informe également les promeneurs sur le respect de la nature et de la quiétude du gibier (chien en laisse, bruit démesuré, non respect des zones interdites,...).
 
La surveillance
 
  • Des visiteurs au bois et en forêt afin de prévenir d’éventuelles indélicatesses ou sorties des sentiers autorisés
  • Du gibier
  • Du feu en période de sécheresse
 
Comment postuler ?
 
Pour devenir garde champêtre particulier, il faut d’abord trouver un commettant (lisez un employeur). Les personnes physiques ou morales qui peuvent avoir à leur service un G.C.P. sont ainsi énoncées dans le Code rural « Dans les communes, les établissements publics et les particuliers ont le droit d’avoir des G.C.P. pour la conservation de leurs fruits ou récoltes, des fruits et récoltes de leurs fermiers ou locataires, de leurs propriétés de toute espèce ainsi que pour la surveillance de la chasse et de la pêche qui leur appartiennent.»
 
Pour trouver un commettant, rien de tel que de fréquenter le monde de la chasse, de la pêche ou des propriétaires forestiers. Il est recommandé de proposer ses services via les sites et revues spécialisés :
 
 
Liens utiles
 
  • Des formations garde chasse sont organisées par certaines Promotions Sociale : www.enseignement.be
  • Pour plus d’informations, contactez votre Province (compétente pour vous renseigner sur les centres de formation, les documents à fournir pour l’ouverture de votre dossier,…)
Friday the 17th. Les Métiers de la Sécurité et de la Prévention